Au Portugal, même les factures peuvent porter chance

L’État portugais fait preuve d’imagination pour renflouer ses caisses mises à mal par la crise économique. Conscient que le travail au noir était l’une des plaies de son économie, décision a été prise d’inciter les consommateurs portugais à tourner le dos à ces pratiques. L’enjeu est de taille quand on sait que les échanges au sein de l’économie parallèle au Portugal sont évalués à un quart du PIB du pays.

Facture Total

Aujourd’hui, tout est fait pour encourager la facturation des prestations. Pour cela on cherche à gratifier les bons administrés qui acceptent de s’acquitter de la TVA et autre prélèvements indirects.

Pour prouver que l’on a adopté un comportement « responsable » et espérer en être récompensé, il faut exiger de ses prestataires la remise d’une facture attestant que le paiement inclus les taxes usuelles en cas d’achat de biens et de services. D’où le nom de cette opération de promotion lancée en avril : « factures de la chance ».

Son principe et ses modalités de fonctionnement ont donné lieu à un vote en début d’année en Conseil des ministres. Le Portugal a inscrit des crédits à hauteur de 10 millions d’euros pour financer cette loterie du civisme fiscal.

Il espère largement contrebalancer par des recettes supplémentaires.

« Chaque semaine, une voiture haut de gamme sera tirée au sort« , a expliqué devant la presse le secrétaire d’Etat aux Affaires Fiscales qui attend en 2014 « une augmentation de 50% des factures transmises au fisc« .

En cas de succès, le ministère des Finances envisage de mettre en jeu plus d’une voiture par semaine, en ajoutant au premier prix un second voir un troisième prix correspondant à deux modèles de plus petite cylindrée, dont les marques restent à déterminer.

Ce nouveau jeu de hasard va susciter l’engouement des Portugais, fervents adeptes d’Euro Millions et autres Totobola. Ce genre de tombolas a déjà été testé avec succès au Brésil, en Slovaquie et à Taïwan.

Toutes les factures sollicitées par des particuliers depuis le 1er janvier, authentifiées, en portant au dos le numéro d’identification fiscale (NIF) du commerçant, seront versées à ces tirages au sort. Ils seront retransmis par la télévision.

Le tirage au sort sera réservé aux consommateurs finaux, ce qui signifie que les contributeurs collectifs (les entreprises) en sont exclus, précise le ministère des Finances.

ticket de caisse

Consommer un petit café dans un bar, faire ses courses au supermarché ou acheter un billet de train, toutes les factures sont bonnes pour participer à la tombola et leur montant n’a pas d’incidence sur les chances de tirer le gros lot. Les contribuables pourront cumuler la participation aux tombolas avec un autre avantage, celui de pouvoir déduire de leur impôt sur le revenu 15% de la TVA acquittée lors du paiement de factures chez le coiffeur, le garagiste ou encore au restaurant.

Cette opération s’inscrit dans la continuité d’autres mesures anti-fraude. L’amnistie partielle accordée aux contribuables a ainsi permis à l’État portugais de récupérer la coquette somme de 1,25 milliard d’euros l’an dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *