De la Loterie Nationale au Loto, 80 ans d’histoire !

Le 22 juillet 2013, la Loterie Nationale, lointaine héritière de la Loterie Royale de Louis XVI et ancêtre des Loto et autre Euro Millions, fêtait ses 80 ans.

Loterie Royale

À l’origine, la Loterie Nationale fut autorisée par une loi de finance du 31 mai 1933 à venir en aide aux invalides de guerre, aux anciens combattants et aux victimes de calamités agricoles. La totalité des mises des joueurs leur était en effet affectée.

Le tout premier tirage, qui fut retransmis en direct à « la TSF », eut lieu le 7 novembre 1933 au Trocadéro à Paris, devant plus de 5 000 personnes, qui espéraient toutes remporter le gros lot. Le premier gagnant fut un coiffeur de Tarascon du nom de Paul Bonhoure, qui portait décidément bien son nom. Il empocha les 5 millions de francs du jackpot (l’équivalent de 3,3 millions d’euros d’aujourd’hui), puis fit dont de son salon entièrement rénové à son commis Albin Bin, dont on dit que c’est lui qui aurait acheté le billet gagnant pour rendre service à son patron.

Loterie Nationale

Un succès retentissant

Dès lors, le succès de la loterie fut retentissant auprès de toutes les classes sociales de la population, de l’ouvrier au notable.

En 1934, trois différents billets étaient proposés à la vente pour 100, 50, et 10 anciens francs, et les montants encaissés par la loterie étaient colossaux. Ce n’est qu’au début des années 60 que ce succès va peu à peu s’étioler, face à la concurrence du tiercé du PMU.

Afin de contrer ce nouvel adversaire, le Loto National est lancé en 1976, suite à un décret du premier ministre Jacques Chirac. Au départ, le Loto n’est qu’un tirage complémentaire de la loterie nationale, mais face à son énorme popularité, il va s’imposer sur tout le territoire français et dans les DOM-TOM sous la houlette de la Société de la Loterie Nationale et du Loto National (SLNLN), qui prendra rapidement le nom de France Loto. Les tirages de la bonne vieille loterie deviennent de plus en plus rares, et France Loto signe l’acte de décès de la Loterie nationale en décembre 1990. La Française des Jeux prendra alors le relai dès 1991.

Héritage historique de la loterie nationale, deux fédérations d’anciens combattants (les Gueules cassées et la Fédération Maginot) demeurent aujourd’hui encore dans le capital de la Française des Jeux, dont l’état détient 72%.

En 2012, la FDJ est la troisième loterie mondiale avec un chiffre d’affaires de 12,1 milliards d’euros, dont 11,5 milliards d’euros (soit près de 95%) ont été redistribués aux joueurs. Cette même année, le Loto a fait 41 millionnaires en France. Un record…

loto

Liste des plus gros gains au Loto ou au Super Loto depuis la création en 1976

  • 24.000.000 euros, le 6 juin 2011 à Sarcelles (Val-d’Oise)
  • 22.000.000 euros, le 13 juillet 2013 en région parisienne
  • 19.000.017 euros, le 2 mai 2009 à Rumilly (Haute-Savoie)
  • 17.000.000 euros, le 21 mars 2013 à Étampes (Essonne)
  • 17.000.000 euros, le 13 novembre 2009 à Canteleu (Seine-Maritime)
  • 17.000.000 euros, le 14 février 2009 à Volx (Alpes-de-Haute-Provence)
  • 16.000.000 euros, le 5 avril 2013 en Polynésie
  • 15.350.074 euros, le 26 mai 2006 à Calvi (Corse)
  • 15.004.838 euros, le 26 mai 2006 à Nevers (Nièvre)
  • 15.002.004 euros, le 13 octobre 2006 à l’Union (Haute-Garonne)
  • 15.000.000 euros, le 6 juillet 2011 à Saint-Mandrier (Var)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *