Jeux payants : pourquoi joue-t-on ?

Des millions de français jouent chaque semaine de toute leur vie sans jamais atteindre le jackpot espéré. Ils jouent sans aucune garantie de gagner, alors pourquoi gardent-ils espoir ? Éléments de réponse avec Jean-Pierre Martignoni, sociologue spécialisé dans les jeux d’argent payants et chercheur au centre Marx Weber.

casino

Quel joueur a déjà calculé ses pertes avant de toucher (ou pas) le gros lot ? Aucun. Or, 10 milliards d’euros, voilà la cinglante somme perdue par les Français en pariant sur des jeux de hasard, de loterie et d’argent payants en 2015, selon le quotidien Le Monde.

En effet avec 1 chance sur 215 millions, beaucoup de joueurs, pour ne pas dire la majorité, passent à côté du gain.

Mais pourquoi continue-t-on d’espérer ? La réponse est à aller chercher au centre Max Weber, laboratoire de sociologie généraliste regroupant la plupart des sociologues du site de Lyon/Saint-Etienne, ainsi que quelques anthropologues et chercheurs en sciences de l’information et de la communication. Jean-Marie Martignoni, sociologue spécialisé dans les jeux d’argent, estime que ce besoin de jouer prendrait ses racines dans un rituel de socialisation. Oui, pour ce chercheur du centre lyonnais, l’appât du gain ne serait pas une des principales motivations. Le spécialiste du gambling s’explique : « Certes, c’est l’espoir d’améliorer sa condition qui incite à jouer.

Mais au final, ce qui donne envie de revenir même si l’on ne gagne pas, c’est le fait de se retrouver régulièrement au même endroit, avec les même personnes pour gratter, remplir des grilles et partager un moment ».
Se réunir au PMU du coin, partager un ticket entre collègues ou offrir une pochette de jeux à gratter pour Noël, jouer les dates d’anniversaire de ses proches… Les jeux de hasard ont en effet un fort pouvoir de tradition.

FÉDÉRER

Pourtant, si l’on pense aux jeux Cash ou Astro ou même le bien-nommé Solitaire, ils appellent bien à une pratique individuelle. « Dans les casinos, même aux machines à sous, personne n’est seul. Les gens discutent entre eux, partagent des moments, s’encouragent, idem pour les paris hippiques. Pour es jeux comme l’Euromillions ou le Loto c’est pareil, certains remplissent les grilles à plusieurs, se cotisent pour acheter des tickets communs, c’est un moment partagé », analyse Jean-Pierre Martignoni.

Ainsi, les jeux payants : pourquoi joue-t-on ? Des millions de français jouent chaque semaine de toute leur vie sans jamais atteindre le jackpot espéré. Ils jouent sans aucune garantie de gagner, alors pourquoi gardent-ils espoir ? Éléments de réponse avec Jean-Pierre Martignoni, sociologue spécialisé dans les jeux d’argent payants et chercheur au centre Marx Weber.

Française des Jeux a réinventé la pratique en instaurant les fameuses pochettes de jeux et les jeux d’argent collectif. L’individu pense alors au groupe. Selon un conseiller de Joueur Info Service, spécialisé dans l’aide à la dépendance aux jeux, cet effet de socialisation aurait un effet vertueux : « Parfois, quand un joueur est seul et qu’il joue une fois, deux fois … au bout d’un moment, grisé par l’envie de remporter quelque chose, il va augmenter ses mises encore et encore et finir par devenir accro.

Le repli sur soi, l’endettement et les problèmes ne sont alors pas bien loins ». Des risques que les associations regrettent de ne pouvoir réguler avec les jeux en ligne qui poussent parfois les joueurs jusqu’au suicide. « Une grande partie des appels que nous recevons concerne les paris sportifs et les jeux en ligne comme le poker, confie le conseiller.

Les gens nous appellent parce qu’ils n’arrivent plus à décrocher, ils commencent à avoir des problèmes d’argent. Dans de rares cas extrêmes, il est arrivé que certaines personnes en dépression se suicident », poursuit le conseiller. Autorisés en France depuis 2010, les jeux d’argent en ligne et les paris sportifs ont motivé la création de l’Arjel – l’Autorité de régulation des jeux en ligne.

LES JEUX CONCOURS

Gagner un voyage, une tablette, des bons cadeaux, des chèques … c’est non seulement possible grâce aux jeux concours, qui eux, sont gratuits, mais ça arrive très régulièrement à nos abonnés ! Il en existe des centaines sur internet et dans la Revue des Jeux chaque mois ! Ludiques, ils sont inoffensifs pour votre bourse et bons pour votre moral !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *