Jane Park, millionnaire à 17 ans : « Non, l’argent ne fait pas le bonheur »

L’an dernier, elle était devenue la plus jeune gagnante de l’Euromillions en remportant à seulement 17 ans la somme d’un million de Livres Sterling (1,4 million d’euros). Malgré sa fortune, la jeune femme reconnaît avoir vécu des moments difficiles, subissant insultes et railleries sur les réseaux sociaux.

Non, l’adage  » l’argent ne fait le bonheur  » n’a pas été inventé uniquement pour remonter le moral des moins fortunés. L’histoire de Jane Park, jeune écossaise gagnante de l’Euromillions prouve bien qu’il ne suffit pas d’avoir le compte en banque bien rempli pour que l’humeur soit en permanence au beau fixe.

 » Je ne savais pas faire mon lit, je ne savais pas cuisiner, nettoyer ou payer mes factures alors je suis revenue à la maison « 

Si le niveau de vie de la demoiselle a fortement augmenté depuis qu’elle a encaissé son chèque de plus de 1,4 millions d’euros, sa nouvelle richesse n’a pas été facile à assumer tous les jours, à en croire une interview qu’elle a récemment accordée à la chaine BBC.

Des railleries incessantes sur internet

Dès le début, les achats compulsifs se sont enchainés : grande villa avec piscine, sacs à mains des plus grandes maisons de luxe, fêtes d’anniversaire princières, implants mammaires…

Tout est allé trop vie, et la jeune fille s’est rapidement retrouvée sous le feu des critiques de nombreux internautes sur Twitter, raillant son style de vie.  » L’agent ne peut pas vous acheter la classe, l’intelligence, le respect de soi et a dignité… Jane Park en est la preuve !!  » ;  » Jane Park qui a gagné la loterie à 17 ans a vraiment tout faux : un chihuahua et des vacances à Magaluf :'( La définition du nouveau riche « .

Voici le genre de commentaires désobligeants auxquels Jane a du faire face pendant de longs mois.  » J’ai reçu assez de moqueries pour toute la vie « , déplore-t-elle.

Pas de regrets

Malgré ce lynchage public, la jeune écossaise confie ne pas regretter d’avoir rendu public son gain à l’Euromillions, alors même que la plupart des grands gagnants taisent leur identité :  » Je n’avais jamais lu de témoignage de jeunes gagnants à la loterie, j’ai donc voulu partager mon expérience. Mais j’étais peut-être trop immature pour prendre une telle décision, je n’avais que 17 ans ! « .

Également interrogée dans le reportage diffusé sur la chaine BBC, la grand-mère de Jane avoue s’être montrée très pessimiste à l’annonce du gain :  » Etre millionnaire si jeune, c’est comme lui donner un flingue « . Une analyse de la situation partagée par de nombreux membres de l’entourage de Jane. Après avoir vécu seule quelques mois dans sa somptueuse villa, Jane a finalement décidé de retourner vivre chez sa mère.  » Je ne savais pas faire mon lit, je ne savais pas cuisiner, nettoyer ou payer mes factures alors je suis revenue la maison « , confesse la jeune femme, avant de conclure :  » L’argent n’achète ni l’amour, ni les vrais amis, ni une famille « .

La demoiselle aurait-elle retrouvé un peu de sagesse après les multiples excès des débuts ? Il lui en faudra pour ne pas se retrouver sur la paille aussi vite qu’elle est devenue millionnaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.