La FDJ se lance dans le eSport

La Française des Jeux (FDJ) se lance dans l’organisation de compétitions de eSport avec Webedia.

Objectif : démocratisation et régulation.

FDJ eSport

La FDJ et le eSport, enfin dans la même équipe. « Ce qui nous a intéressé, c’est de participer à cette démocratisation, cet élargissement du eSport sur le territoire national. C’est un facteur d’attractivité pour la France », a déclaré à l’AFP, Véronique Morali, présidente du directoire Webedia. L’eSport que pratiquent pas moins de 4,5 millions de personnes en France est un marché représentant un capital de 20 millions d’euros qui devrait prendre 10% par an.

Et pour la première fois, la FDJ se diversifie en marge des jeux d’argent, comme elle l’a annoncé à l’occasion de la compétition de jeux vidéo ESWC Winter 2017. Pour supporter ces nouveautés et diffuser les compétitions, l’entreprise française a lancé son site Internet « FDJ eSport » sur lequel les joueurs auront la possibilité de s’inscrire gratuitement. Le but ? Indéniablement séduire le jeune public de joueurs.

Et bien entendu, la FDJ entend amener son expertise en matière de régulation. Rappelons que les paris sur l’eSport ne sont pas autorisés par la loi en France. « On a un savoir-faire à apporter dans l’intégrité des compétitions sportives, pour développer un grand marché sain de l’eSport », a exprimé la présidente-directrice générale de la FDJ, Stéphane Pallez. A terme, la FDJ souhaite recruter un million de nouveaux joueurs d’ici 2020.

Pour cela elle a prévu d’investir 500 millions d’euros sur cinq ans pour l’innovation et le numérique. La FDJ a annoncé vouloir créer une compétition professionnelle – « FDJ Master League » – ainsi que des compétitions amateurs baptisées « FDJ Open Series ». Et sa première compétition professionnelle, sur Street Fighter V, est en cours de préparation. Depuis le mois de mai et jusqu’en juin, vous pouvez vous inscrire aux qualifications en ligne.

La finale, elle, aura lieu à Bordeaux le premier weekend de juillet. 20 000 € de dotations sont promis aux meilleurs et le vainqueur se verra attribuer un ticket pour l’EVO, la plus grande compétition de jeux de combat au monde, à Las Vegas mi-juillet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.