Quand gagner au loto ne change pas la vie…

Gagnant loto

Ils sont partis à la retraite un peu plus tôt, ils ont tout perdu ou bien encore ils n’ont rien changé à leur train de vie. L’AFP a rencontré quelques gagnants d’un même quartier de la grande loterie de Noël espagnole, El Gordo. Ils racontent comment ils ont accueilli ces 320 000 Euros…

El Gordo. Souvenez-vous en 2014, la fameuse loterie espagnole avait surpris son monde puisque 80% des 1 600 billets gagnants du premier prix avaient été vendus dans le quartier d’Almagro à Madrid.

C’était le 22 décembre et deux ans après l’AFP a rendu publique son enquête sur le comportement des gagnants de ce quartier bien chanceux. Ils ont gagné chacun 320 000 Euros. « Le mercredi j’ai signé un emprunt à la banque pour acquérir mon commerce. Le jeudi le vendeur m’a offert un ticket et le lundi, j’ai gagné le prix. Quand j’entends parler de conte de Noël, je rigole ». Ce récit c’est celui d’Arturo Aguirre, propriétaire de la papeterie Kalko et heureux gagnant d’El Gordo en 2014 ! Celui qui lui a vendu un ticket, Lino Cuervo, est gérant du point de vente de loterie de la rue Zurbano. Il a vendu à lui seul 1 300 billets du premier prix, soit 416 millions d’Euros sur les 2,2 milliards distribués cette année-là. Sa fille a touché le gros lot. Toujours dans le quartier, dans la même rue Zurbano, José Ynglada avait acheté une quarantaine de billets. Après en avoir distribués à ses employés – une coutume en Espagne – le restaurateur a empoché avec les dix restant 3,5 millions d’euros.

Et encore une fois, il n’y a pas touché : « L’argent est à la banque, sur un compte pour mes filles ». Parmi ses employés, Daniel Drouet a placé ses gains de 100 000 euros dans une banque internationale et Daniel Domingo a investi ses 360 000 euros de gain dans l’ouverture d’un point de vente de billets de loterie. Après avoir gagné le gros lot, « investir judicieusement » est la première recommandation de Javier Gaite, conseiller financier spécialisé dans la gestion de patrimoine. Un conseil avisé que semblent avoir bien suivi les argentés d’Almagro !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.